Infos

Accueil > Toutes les infos > Insolite

Samedi 06 Mai 2017 - 14h13

autisme

Un jeune autiste londonien dépose une bombe dans le métro

Un jeune autiste de 20 ans dépose délibérément une bombe dans le métro londonien. Le sac à dos piégé (rempli de billes de plomb) n'a finalement pas fait de victime grâce à la vigilance des passagers et du conducteur.

métro londonien
métro londonien

Un sac piégé, avec système de mise à feu et billes de plomb

Le 20 octobre 2016, Demon Smith, un jeune autiste londonien de 19 ans abandonne un sac garni d’explosifs. A l’intérieur, un dispositif de mise à feu et des billes de plomb. Le jeune homme abandonne le sac dans la rame de métro et met les voiles. Des passagers remarquent la présence de cet objet suspect et alertent le conducteur. Bon réflexe. Le conducteur, dans sa cabine de pilotage, se rend compte que le sac est rempli de fils et de billes. A l’approche de la station North Greenwich (est londonien) il donne l’alerte immédiatement.

L’attrait pour les armes

Lors de la perquisition au domicile de l’étudiant, les enquêteurs trouvent les preuves dans l’ordinateur du jeune britannique. Il a consulté un article d’Al-Qaïda titré « fabriquer une bombe dans la cuisine de maman ». C’est à partir d’un assemblage rudimentaire que Demon Smith a donc concocté la bombe qui aurait pu faire de nombreux morts. Dans son ordinateur, les enquêteurs retrouvent également une photo de Demon Smith posant avec des armes et intitulée « 2016, combattant de l’Etat Islamique »

Le procès

Le 3 mai 2017, le jeune homme est jugé au tribunal d’Old Bailey. Il plaide le « canular » et son avocat d’enchérir « mon client n’a rien d’un djihadiste empli de haine ». A ce titre, la défense a fait état d’un rapport psychiatrique qui démontre que Demon Smith serait bien autiste.
Le jour du procès, le parquet avait été implacable avec l’accusé déclarant « on ne peut pas plaider le canular, la bombe aurait pu faire de nombreux morts et causer des blessures horribles. On ne dépose pas délibérément un sac prêt à exploser dans une rame de métro ».
L’expertise psychiatrique avancée par l’avocat de la défense a permis au jeune homme de bénéficier d’un peu plus de temps avant sa condamnation. Le juge a ajourné la délibération au 26 mai, le temps de faire procéder à davantage d’expertises médico-psychologiques.
L'affaire fait écho à la récente condamnation d'Adam Mudd, autiste asperger et pirate informatique. Vivre Fm avait rapporté les faits dans le Journal du Handicap. 

 

Léo Leblond

A lire également

Commentaires

Un jeune autiste londonien dépose une bombe dans le métro

Podcasts

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission Mon action solidaire

Logo de l'émission Le grand témoin - Défis du quotidien

Logo de l'émission L'invité de la rédaction