Infos

Accueil > Toutes les infos > Politique

Samedi 15 Avril 2017 - 12h51

Mélenchon handicap

Les propositions "fermes" de Mélenchon pour le handicap

Dans son livret n°35 intitulé « instaurer la citoyenneté pleine et entière », le candidat de la France insoumise cite Robespierre et propose de nombreuses initiatives pour le handicap. Il indique vouloir « fermer les bâtiments privés ne respectant pas la loi » sur l’accessibilité et faire appliquer le code du travail dans les ESAT.

Marie-Laure Darrigade avec Jean Luc Mélenchon en février 2017 à Paris
Marie-Laure Darrigade avec Jean Luc Mélenchon en février 2017 à Paris

« La première loi sociale est celle qui garantit à tous les membres de la société les moyens d’exister ; toutes les autres sont subordonnées à celle-là. » En citant Maximilien Robespierre en exergue du livret consacré au handicap, Jean-Luc Mélenchon donne le ton. Le candidat veut faire de la question des ressources des personnes handicapées une priorité. L’allocation adulte handicapée (AAH) est donc portée dans son programme au niveau du SMIC. Elle passerait ainsi de 808€ à 1300€ (montant revalorisé du SMIC). Mr Mélenchon veut également rendre l’AAH « indépendante des revenus du conjoint ». En effet aujourd’hui, l’attribution de l’allocation est tributaire des ressources du conjoint de la personne handicapée. Si l’époux ou l’épouse gagne bien sa vie l’allocation est supprimée. « C’est le prix de l’amour », dénonce Marie-Laure Darrigade, co-auteur du livret avec Vincent Assante et invitée de Vivre FM ce vendredi 14 avril. Cette condition serait donc supprimée par Jean Mélenchon.

Fermer les bâtiments privés qui ne sont pas accessibles

Pour ce qui est de l’accessibilité des bâtiments, Jean-Luc Mélenchon explique que l’objectif est d’atteindre une France avec « zéro obstacle » et pour cela le programme indique qu’il y aura « zéro tolérance contre les entraves ». Et le candidat l’annonce clairement : il faudra obliger les maires à rendre accessibles les bâtiments municipaux et va encore plus loin pour le privé en voulant « fermer les bâtiments privés ne respectant pas la loi » (page 15 du livret). Marie-Laure Darrigade était l'"Invitée de la rédaction" ce vendredi 14 avril sur Vivre FM. A la question « la boulangerie qui n’est pas accessible, vous allez donc la faire fermer ? » Marie-Laure Darrigade répond : « Oui, le programme se veut ferme sur les questions d’accessibilité, depuis 2005, il n’y a rien eu de fait. Il est temps qu’on permette à tout le monde d’aller chercher sa baguette chez le boulanger du coin ».

Faire appliquer le droit du travail dans les ESAT

Dans le domaine de l’emploi, Jean Luc Mélenchon veut en finir avec le statut particulier des travailleurs des établissements et services d’aide par le travail (ESAT). Ces personnes handicapées sont considérées aujourd’hui comme des usagers d’un service médico-social. Jean Luc Mélenchon veut mettre un terme à cette particularité française et veut « y faire appliquer le droit du travail » (page 14 du livret). Sur Vivre FM en réponse à une question de Tran, auditrice de Vivre FM et résidente d’un foyer de la Fondation Falret sur cette question, Marie-Laure Darrigade explique : « il faut pouvoir y appliquer le droit du travail. L’inclusion ça passe par là aussi. »

 

Vous retrouvez l’intégralité de l’interview de Marie-Laure Darrigade sur vivrefm.com

 

 

Vincent Lochmann

A lire également

Commentaires

Les propositions "fermes" de Mélenchon pour le handicap

Podcasts

Logo de l'émission Ça des méninges !

Logo de l'émission Ça des méninges !

Logo de l'émission Au plus près de la recherche

Logo de l'émission Les petites histoires