Infos

Accueil > Toutes les infos > Culture

Lundi 31 Août 2015 - 17h17

Sortie ciné

"La vanité" une comédie suisse sur le suicide assisté

En Suisse, les personnes gravement malades ont le droit au suicide. Pour cela ils peuvent être assistés et organiser la fin de leur vie. Sur la base de cette question dramatique, Lionel Baier réalise une comédie avec des personnages hauts en couleur et un trio de comédiens formidables : Patrick Lapp, Carmen Maura et Ivan Georgiev.

La vanité, un comédie sur un sujet grave
La vanité, un comédie sur un sujet grave

Il a décidé de mourir, et rien ni personne ne saurait l’empêcher de mettre son projet à exécution : David Miller (Patrick Lapp) est un architecte retraité qui ne veut rien laisser au hasard. Personnage antipathique, autoritaire, sorte de Tatie Danielle au masculin, il a besoin de trouver un témoin pour assister à son suicide et être ainsi en conformité avec la loi Suisse. Mais il ne trouvera personne d’autre que Treplev (Ivan Georgiev) un prostitué russe.

Une comédie qui ouvre aussi une reflexion sur le suicide assisté

Chez nos voisins helvètes, la loi permet non seulement de laisser mourir comme en France, mais aussi d’accompagner les personnes qui le souhaitent dans le suicide. Pour cela, il faut un dossier médical attestant d’une maladie incurable, un suivi par une association spécialisée et un témoin. Pour réaliser son film, Lionel Baier est allé rencontrer les militants de ces associations qui assistent les candidats au suicide. « Elle fait ça par hobby » explique un personnage de « La vanité » à propos de Esperanza (Carmen Maura) la bénévole qui va assister le suicide de David. Le ton est ainsi donné : sous le rire se cachent des questions sur le sujet de l’euthanasie.


Ainsi, sur Vivre FM Lionel Baier explique que « les français, avec le débat qui a lieu peuvent se poser les questions que les Suisses ne se sont pas posées. Les Suisses ont légiférés assez vite sur ce sujet. Pourtant, ce sont des questions fondamentales. (…) En Suisse on se pose la question, par exemple, à propos des gens qui ont été dépressifs chroniques,  qui n’ont pas une maladie mortelle, mais qui ont une dépression depuis 20 ou 30 ans. On entend dire c’est une souffrance qui pourrait être entendu comme étant un motif possible pour une candidature au suicide assisté. »

La vanité Sortie en salles le 2 septembre durée 1h15

Voir aussi notre article sur le suicide assisté en Suisse.

Vincent Lochmann

Commentaires

"La vanité" une comédie suisse sur le suicide assisté

Podcasts

Logo de l'émission Le grand témoin - Défis du quotidien

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission Le grand témoin - Défis du quotidien