Infos

Accueil > Toutes les infos > Société

Mardi 13 Août 2013 - 11h45

Grève Faim

Un père en grève de la faim depuis 16 jours devant le ministère de la Santé pour faire soigner son fils foudroyé

Afin d’obtenir des soins adaptés pour son fils, Bruno Richard entame aujourd’hui son 16ème jour de grève de la faim devant le ministère de la santé. Un acte de désespoir pour ce père de famille qui réclame une prise en charge adaptée pour son fils de 20 ans, Robin, touché par la foudre lors d’une sortie scolaire à Vitrolles en 2007.

Bruno est actuellement en grève de la faim devant le ministère de la Sante depuis 16 jours
Bruno est actuellement en grève de la faim devant le ministère de la Sante depuis 16 jours

Depuis le 29 juillet 2013, Bruno Richard est en grève de la faim devant le ministère de la Santé. Il entame aujourd’hui son 16ème jour de protestation. C’est la cinquième grève de la faim qu’il entreprend. Un geste fort afin d’attirer l’attention du gouvernement et notamment de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, et de François Hollande. « J’exige que la ministre de la Santé et le président Hollande, qui est garant de nos droits et du droit à la santé également, respectent leurs engagements » déclare-t-il. Bruno Richard ne se nourrit plus et ne s’hydrate plus depuis 16 jours, il tient seulement grâce à quatre cafés sucrés par jour. Il a de plus, arrêté son traitement cardiaque ; un traitement nécessaire pour lui qui a subit un infarctus deux ans plus tôt. Aujourd’hui, il n’hésite pas à se dire lui-même « en danger de mort ».

Un destin brisé

Son fils Robin a aujourd’hui 20 ans. En 2007, le jeune garçon était en sortie scolaire, lorsqu’il a été frappé par la foudre. Une décharge estimée entre 400 000 et 2 000 000 de volts le traverse alors de la tête aux pieds. Le professeur sur place parvient à le réanimer mais Robin sombre dans un profond coma.

Une longue et difficile attente débute alors pour la famille et les proches de Robin. Les médecins sont sceptiques quant aux chances de réveil du jeune garçon, ils le disent « grillé » et essayent de convaincre ses parents de le débrancher. Ce qu’ils refusent.

Un long combat avec le système médical

Huit mois plus tard, Robin défie tous les pronostics médicaux et se réveille. Commence alors un combat de longue haleine. Ses parents luttent depuis six ans afin que leur fils ait accès aux soins et protocoles médicaux adaptés à la patholgie dont il souffre. En effet, depuis son accident, Robin ne béneficie que de trois heures de kinésithérapie par semaine, un traitement jugé « insuffisant et honteux » par son père.

Grâce au travail de Bruno et Annick Richard, le jeune homme peut désormais se tenir debout et assis, il sait lire et compter. Des progrès considérables qu’il doit à la perséverance de sa famille. Mais c’est trop peu pour ses parents qui dénoncent « l’immobilisme du système médical entourant Robin » et le non respect des promesses successives des politiques. Il réclament notamment des séances de kinésithérapie intensives ainsi que la poursuite des opérations de chirurgie faciale débutées mais jamais achevées. 

Lucas Wybo

A lire également

Commentaires

Un père en grève de la faim depuis 16 jours devant le ministère de la Santé pour faire soigner son fils foudroyé

Podcasts

Logo de l'émission Les petites histoires

Logo de l'émission Les spécialistes - Associations solidaires

Logo de l'émission L'invité de la rédaction

Logo de l'émission Le grand témoin - La parole aux aidants