Infos

Accueil > Toutes les infos > International

Vendredi 12 Juillet 2013 - 19h12

Monde Voyage

L’expérience d’HandiCap sur le monde

Thomas et Emmanuelle ont fait le tour du monde. De Londres au Brésil, en passant par Bali, ils ont assisté aux actions menées sur place par les habitants pour venir en aide aux personnes handicapées. Ils sont rentrés cette semaine après un grand voyage de dix mois avec à la clef des rencontres et un partage d’expérience.

Dernière escale au Brésil pour HandiCap sur le monde.
Dernière escale au Brésil pour HandiCap sur le monde.

Découvrir la vision du handicap dans les autres pays. Tel est l’objectif que se sont fixé Thomas Enfrin et Emmanuelle Touzard. Les deux fondateurs de l’association HandiCap sur le monde ont visité pas moins de 12 pays depuis septembre 2012. Ils ont assisté sur place aux actions des bénévoles en faveur du handicap et ont apporté leur soutien.

 

L’Australie et la Nouvelle-Zélande en avance


Lorsque l’on demande à Thomas Enfrin ce qui l’a le plus marqué au cours de cette année, il répond sans réfléchir : « les avancées de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande en matière d’emploi pour les personnes handicapées ». Dans ces pays, les travailleurs en situation de handicap seraient vus comme n’importe quelle autre personne. « Ils sont beaucoup mieux organisés que nous, notamment en ce qui concerne les réseaux de collaborateurs handicapés ou les réseaux d’entreprises qui recrutent des personnes en situation de handicap », témoigne ce professeur des écoles.

 

Dans les pays en voie de développement, des initiatives personnelles


Les pays plus pauvres disposent de moins d’aides de la part du gouvernement. D’après Thomas Enfrin, les aides pour les personnes souffrant d’un handicap dépendent en grande partie d’initiatives personnelles d’habitants. « Qu’importe la situation économique du pays, c’est une initiative locale de la part de riverains qui fait qu’une organisation propose beaucoup de services ou non en faveur des personnes en situation de handicap », dit-il.

Manque de moyen ne rime pas avec mauvaise qualité de services, le fondateur d’HandiCap sur le monde peut en témoigner : « En Inde, nous avons aidé une organisation très importante qui proposait un tas d’activités de formation pour les personnes handicapées. Autre exemple, l’Argentine, qui proposait différentes activités économiques, professionnelles et sportives aussi. Ce qui était incroyable, c’est que toutes ces actions étaient à la pointe de la technologie ».

 

Un voyage ? Avec quels financements ?


Voyager coûte cher. Thomas et Emmanuelle ont réussi à réunir de nombreuses subventions en remportant le dispositif Paris Jeunes Aventures 2012 organisé par la Mairie de Paris. Parrainée par les sportifs Philippe Croizon et Stéphane Houdet, subventionnée par la Mairie de Paris et Mondial Assistance, entre autres, HandiCap sur le monde a su convaincre ses financeurs.

Aujourd’hui, « la phase tour du monde est terminée » et les deux bénévoles comptent faire profiter les entreprises de leur expérience.

Camille MORDELET

A lire également

Commentaires

L’expérience d’HandiCap sur le monde

Podcasts

Logo de l'émission L'agenda des associations

Logo de l'émission Les spécialistes - Associations solidaires

Logo de l'émission L'invité de la rédaction

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy