Infos

Accueil > Toutes les infos > Éducation

Vendredi 12 Avril 2013 - 18h15

pétition école

Ecole : les parents ont gagné la bataille de l'amendement 274

Le ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon, a annoncé aujourd’hui la suppression à venir de l’amendement 274 de la loi sur l’école lors de son déplacement, avec George Pau-Langevin, au lycée hôtelier Auguste Escoffier d’Eragny-sur Oise (Val-d’Oise).

Le ministre de l'éducatio nationale Vincent Peillon.
Le ministre de l'éducatio nationale Vincent Peillon.

L’amendement 274 prévoyait que les enfants porteurs de handicap puissent être réorientés, même en cours d’année, sur la décision de l’école et de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) sans l'accord des parents qui n’auraient été consultés que pour donner un simple avis.

Une pétition a été lancée par les associations de parents d'enfants handicapés. Pour elles, une telle décision priverait les parents de leur rôle de décisionnaire dans l’avenir de leurs enfants. Surtout, il s’agirait d’un recul sur la loi du 11 avril 2005, qui réintégrait les élèves en situation de handicap dans un milieu scolaire ordinaire. « Cela ouvrira la voie à l’exclusion d’un enfant handicapé et encore plus facilement à son expulsion vers des structures médico-sociales non adaptées à leur situation » précise la pétition.

 Un amendement maladroit

« J’ai été très blessé par l’interprétation qui a été faite de cet amendement », a confié le ministre aux participants d’une table ronde composée de parent d’élèves, proviseurs, recteurs, professeurs référents et assistants de vie scolaire. « Il a donné l’impression qu’on ne laisse pas le choix aux parents. »

Les professeurs présents ont déploré le fait que l’école ne soit pas impliquée dans le processus d’affectation des élèves dans leurs classes. « Pour réussir leur insertion professionnelle, ce serait indispensable » a rajouté le proviseur du lycée, Mr Leboul.

Pour Vincent Peillon, l’amendement 274 servait précisément à amorcer un nouveau mode de travail avec les Maisons départementales des personnes handicapées pour optimiser l’affectation des élèves handicapés dans une unité adaptée à leurs besoins.

Pauline Quillon

A lire également

Commentaires

Ecole : les parents ont gagné la bataille de l'amendement 274

Podcasts

Logo de l'émission La Question des Aidants

Logo de l'émission Juste une Question d'Amour

Logo de l'émission Evènements Vivre FM

Logo de l'émission Evènements Vivre FM